L'ergonomie :

Processus d'intervention

L'ergonomie :

Processus d'intervention

by perfergo
QUEL EST LE PROCESSUS D’INTERVENTION

L’ergonomie est un outil, un fil conducteur dans la démarche de transformation d’une situation de travail non performante ou pathogène en une situation de travail performante et « capacitante ».

La « démarche ergonomique » se compose d’une observation du travail réel et de son analyse. Celle- ci permettra de construire un diagnostic et des recommandations. Enfin, l’étape finale sera la co- construction (conception) avec les futurs utilisateurs, d’un nouvel espace de travail, d’une nouvelle organisation, ou d’un nouvel outil.

L’ergonomie, est-ce rentable, est-ce que ça marche toujours ?

L’ergonomie se nourrit de physiologie, de psychologie, d’anthropologie, de sociologie, de philosophie. Les sciences sociales sont donc très présentes en ergonomie et soulignent le caractère contingent et non déterminé du travail humain.

Pour rassurer, tout bon cartésien, décidant d’investir dans une intervention ergonomique, il est scientifiquement prouvé qu’en respectant toutes les étapes de l’intervention, la productivité et la qualité augmentent, la santé des travailleurs est préservée, l’absentéisme, les accidents de travail et les risques diminuent et enfin l’image de l’entreprise est valorisée …

Pour que votre projet de changement soit une réussite :

L’échec d’une intervention vient souvent d’une construction de solution menée par l’entreprise elle- même, seule, sans la participation de l’ergonome. En effet, cette partie de l’intervention (après le diagnostic ergonomique) est trop souvent considérée comme la spécialité du management participatif pouvant se traiter en interne.

Or, la présence de l’ergonome à ce stade est décisive, car il ou elle portera le point de vue du travail réel (les fines observations des situations réelles du travail), trop souvent oublié durant la co- construction. De plus, la participation de l’ergonome, par une posture neutre, assure la libre parole des participants en effaçant les jeux de posture.

L’ergonome apporte des pistes de solution, non des solutions toutes faites, pourquoi ? :

Le travailleur étant l’expert de son poste de travail, sa participation compte dans l’élaboration de la solution, d’une part et d’autre part, son adhésion au projet de transformation en dépend. L’ergonome ne peut apporter de solutions standards, car chaque entreprise est unique et chaque salarié est singulier.

Top